13153299_10208729516848790_270221582_n

Bois & Cie « Vos rebuts bois au service de projets collectifs »

« Penser et agir »:

Dans sa première année d’existence Casa Nova s’est faite connaître par un travail de réflexion politique et d’écriture d’articles relatifs à l’actualité métropolitaine, régionale et nationale : le nombre et la qualité de nos lecteurs nous conforte dans la nécessité de continuer ce travail en lien avec l’actualité.  
Pour autant nous ne souhaitons pas nous limiter à ce rôle de veille et d’analyse. Nous avons une ambition politique claire : préparer ce qui doit succéder à la vie démocratique centrée autour des partis, préparer à gauche ce qui doit succéder à la sociale-démocratie libéralisée.
Casa Nova a donc décidé de chercher à identifier localement des pratiques professionnelles  ou sociales susceptibles d’illustrer ce que pourrait être à ses yeux une économie et une organisation sociale durable et enviable.
Nous nous engageons donc dans une série de rencontres de personnes ou de groupes actifs dans la métropole sur des thèmes divers, ayant peu ou prou réalisés l’amalgame entre l’éthique, la durabilité et l’inventivité que promeut Casa Nova et le pragmatisme nécessaire à une indispensable survie économique.
Chaque rencontre en accord avec les divers protagonistes fera l’objet d’une publication.
Ainsi serons nous en mesure de réaliser un état des lieux, certes non exhaustif mais représentatif, de ce que l’on nomme des communaux collaboratifs, que de nombreux promoteurs du développement durable citent en exemple ou appellent de leurs vœux.
Nous aurons  ainsi identifié sur la métropole toulousaine une série de pratique vertueuses, socle pragmatique d’un programme politique qui pourrait être établi . Nous pourrons également ainsi démontrer que les élites actuelles trouveront bien vite des remplaçants. 

Casa Nova rencontre: « Bois & Cie »

27 avril 2016

Le long du canal latéral, Casa Nova savoure les rayons d’un soleil printanier en allant au rendez vous fixé avec l’association « Bois & Cie » au 64 de la rue Daydé, à l’angle de la rue Kruger qui fait frontière entre les formes urbaines récentes de la ZAC des Ponts Jumeaux et les constructions traditionnelles d’une ville plus ancienne.
Un ancien atelier de mécanique, voué à la démolition, abrite maintenant « Bois & Cie ». Il fait face à une école nouvelle génération conçue en BBC (Bâtiment Basse Consommation)  formant un coin de rue où se côtoient pacifiquement deux visions de la transition, ni antagonistes, ni opposées mais complémentaires.
Là montent jusqu’au toit des empilements de planches et de palettes récupérées. Nous traversons le local dans lequel atelier et bureaux se disputent un espace dans lequel les ordinateurs voisinent avec des machines bien plus bruyantes le tout dans un mélange d’odeurs de sciure et de labeur.
Nous allons à la rencontre de Chloé, une jeune femme brune, qui est chargée de projet à Bois & Cie depuis 3 ans et demi.
chloéElle s’occupe du développement de la collecte bois, de l’animation de la vie associative, d’un peu de finance, de logistique mais aussi de  communication, bref elle touche un peu à tout ! Elle nous raconte qu’après ses études elle est partie au Brésil et au Vénézuela faire un stage dans le microcrédit, qu’elle est revenue à Grenoble (la ville de ses études) pour travailler dans la gestion des déchets par l’économie sociale et solidaire et bien d’autre choses mais que ses pas et son cœur ont finis par la mener à Toulouse où elle met ses compétences à disposition du beau projet de « Bois & Cie ».

« Bois & Cie » c’est qui et pourquoi ?

« L’association a pour but le partage et la transmission des savoirs et savoir-faire autour du travail du bois. Elle accueille des personnes en insertion autour de la collecte et de la valorisation des rebuts bois par réemploi. Elle propose également des formations aux bases du travail du bois ouvertes à tous et met à disposition un atelier et des machines pour les ateliers collectifs. » 
Son dernier projet en date (et pas des moindres puisqu’il a été lauréat des trophées du Développement Durable) est la conception, la réalisation et la commercialisation d’un habitat démontable 100% bois de récupération donc bien écoresponsable et nous sentons de la fierté dans les propos de Chloé pendant qu’elle nous en explique les enjeux et les perspectives .
 L’association qui a fêté ses 10 ans en octobre 2015 partage des savoirs et des savoir-faire autour du travail du bois.
Issue de l’investissement de fondateurs, bien sûr amoureux du bois mais aussi décidés à faire des enjeux écologiques une priorité dans le développement de l’association, la structure est née autour d’un local-atelier, équipé d’outillage et de machines mutualisés : elle s’oriente naturellement vers la promotion de l’éco-construction et du réemploi des « déchets » du bâtiment et de l’industrie.
quelle-anneeL’association qui compte actuellement  prés de 200 adhérents, 7 salariés permanents et 7 salariés en contrat d’insertion, s’investit dans 3 domaines essentiels à partir d’une base commune  « Vos rebuts bois au service de projets collectifs »

 Le chantier d’insertion : 

« Bois & Cie » héberge un Atelier Chantier d’Insertion (ACI) autour de la collecte et de la valorisation des rebuts bois par réemploi.
Les salariés embauchés sur des postes en insertion comme Équipiers de collecte-valorisateurs, sont accompagnés dans une démarche d’insertion socio-professionnelle. Ils collectent différents types de rebuts bois.
Ces rebuts sont valorisés en atelier comme matière première pour la fabrication de diverses réalisations : aménagements de jardin (composteurs, jardinières, placards à outils, abris de jardins, …), cabanons-stands d’exposition, petit artisanat et habitat démontable.
realisationsCes réalisations essentiellement vendues à des collectivités locales ou des structures de l’économie sociale et solidaire sont aussi accessible aux particuliers.

Les formations :

« Bois & Cie » propose aux particuliers de venir se former au travail du bois à travers plusieurs types d’ateliers.
Que ce soit un week-end, plusieurs mercredis ou vendredi, ces formations offrent aux participants l’occasion d’apprendre à utiliser les principales machines et outils d’atelier en sécurité autour d’une réalisation concrète.
Vie_associativeCes formations participent évidemment activement à la vocation de partage et de transmission de « Bois &Cie » et afin de faciliter l’accès à ces connaissances, elles sont proposées à un prix de 6€/h (et peuvent faire l’objet de financements : OPCA, DIF).
 

L’habitat démontable, « Toit & Cie » :

C’est le chapitre le plus innovant de l’activité de « Bois & Cie ».
Le projet, lancé depuis 7 ans est entré dans sa dernière phase de recherche et développement. Mais de quoi s’agit il?
« Bois & Cie » réunit l’insertion par le logement et l’insertion par l’emploi en répondant aux besoins de logement et d’accueil d’urgence à Toulouse par une solution d’habitat démontable et modulable en bois de récupération. Ces habitats sont réalisés dans le cadre d’Atelier Chantier d’Insertion (ACI).hd carré
« Bois & Cie » a déjà construit des prototypes de son habitat: la version 2 qui concerne trois habitations est soutenue par Emmaüs sera inaugurée le 2 juin sur leur site de Labarthe-sur-Lèze.
C’est avec une certaine émotion que Chloé et ses collègues observent les premiers habitants commencer à s’approprier  leurs nouvelles habitations qui pour être durables n’en sont pas moins personnalisables.

Les ressources:

Avec un budget de 260 000 € en 2015, l’association sait pouvoir compter sur une convention avec Toulouse Métropole à minima de 30 000€ pour le montage, démontage et entretien de cahutes construites par l’association.
Les aides pour les postes en insertion représentent environ la moitié du budget.
Les adhésions (35 €) et les formations payantes équilibrent les coûts de ces prestations et de l’entretien des machines.
Le programme d’habitat démontable est soutenu par le Fonds Départemental d’Insertion et par diverses fondations: la Fondation de France, la Fondation Vinci, la Fondation Fédération Française du Bâtiment, la Fondation BTP+, la Fondation Société générale, la Fondation MACIF.

Les perspectives d’avenir :

« Bois & Cie » mise sur un développement de l’habitat démontable qui répond à un besoin immédiat et hélas crucial, comme en témoigne l’intérêt et l’appui manifesté par des collectivités et des institutions . 
Un lien professionnel est tissé avec des Bureaux d’Etudes Technique et de contrôle afin de solidifier le projet: la perspective de production se situe autour de 15 unités par an ce qui pourrait entrainer l’embauche progressive de deux équipes supplémentaires, soit à terme18 emplois.LeProgrammedeRD
Ceci pose aussi la question du local actuel qui deviendra trop exigu, et qui a aussi un caractère provisoire, ce bâtiment mis à disposition par la Mairie en 2009 avait vocation à être détruit … dans les 3 ans !
Casanova soutient, encourage et cite en exemple cette initiative de développement durable dans laquelle on trouve une réponse écologique et environnementale avec la démarche de récupération de matériaux et de production locale et une réponse sociale avec la volonté d’agir concrètement sur les questions d’insertion par l’emploi et par le logement. 
Les 10 ans d’existence de « Bois & Cie » attestent de la viabilité économique d’une démarche pionnière de transition écologique et sociale métropolitaine en plein développement.
13055293_986797184740043_7649286945276179026_n-Pour soutenir ou découvrir cette belle association, Casanova vous invite à l’inauguration de l’habitat démontable de « Bois & Cie », le jeudi 2 juin à 18h, à l’Emmaüs de Labarthe-sur Lèze.  (événement FB : https://www.facebook.com/events/1769761679935912/)
-Visitez leur site http://www.bois-et-cie.asso.fr sur lequel vous trouverez notamment leurs nombreuses productions qui sont à disposition . 
-Retrouvez leur actualité sur leur page facebook.

-Habitat léger démontable  en vidéo, https://youtu.be/gZoBZS6IIqg